FR
Actualités

La préparation d’un retour d’expatriation en France

Le Retour d'Expatriation - Publiée le 01/10/2020
Il est l’heure de rentrer à la maison ! Votre expérience d’expatriation prend fin et il est maintenant temps de préparer la partie administrative de votre retour en France. Découvrez ci-dessous les conseils du Ministère des Affaires Etrangères pour bien préparer votre retour en France.

Les démarches administratives

  • Prendre contact avec le Consulat
    Il est recommandé à chaque expatrié de s’inscrire au Registre des Français établis hors de France. L’une des premières étapes à réaliser lors d’un retour d’expatriation est d’en demander sa radiation. En retour, vous disposerez d’un certificat à garder précieusement. Pensez également à demander une attestation de changement de résidence, qui pourra être utile pour les services douaniers.
     
  • Faire le changement d’adresse
    Ayant vécu dans un pays étranger, vous avez été amené à communiquer avec certains services (banques, téléphonie, administrations, etc.) – n’oubliez donc pas de déclarer votre changement d’adresse.
     
  • Repartir avec le maximum de justificatifs
    Pensez à prendre avec vous le maximum de justificatifs qui pourront vous être utiles à votre retour en France (Bulletins de salaire, certificats de travail, avis d’imposition, etc.). Il sera plus difficile de les demander quand vous serez à nouveau installé en France. Il est toujours plus simple de demander les pièces sur place ; elles pourront vous être utiles au quotidien.

Les déclarations à effectuer auprès de la douane française

Il y a deux types de retours différents :
  • En provenance d’un pays membre de l’Union Européenne : dans ce cas, aucune déclaration n’est à faire hormis pour des marchandises particulières (œuvres d’art, armes, etc.)
  • En provenance d’un Pays non membre de l’Union Européenne : vous devez déclarer vos biens dès lors que la valeur de ces derniers dépasse les 175 €. Dans ce cas, il vous faudra régler les taxes douanières.
Dans les deux cas, il faut préparer ce passage obligatoire pour un retour en France.

Il ne faut pas non plus négliger votre retour sur le marché de l’emploi français. Nous vous conseillons de prendre contact avec d’anciennes relations de travail (collaborateurs, employeurs, etc.), l’objectif étant de vous informer sur le marché français et de faire le tour des possibilités qui peuvent s’offrir à vous.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Retour à la page actualités